Principe et explication sur les imprimantes 3D – Que faire

L’imprimante 3D permet de fabriquer des objets qui étaient difficiles à créer dans la plupart de nos ateliers. Cette technologie est dite révolutionnaire puisque la technique utilisée permet de créer les objets couche par couche jusqu’à la finition.

 

Les procédés utilisés sont multiples

fonctionnnement-imprimante01L’imprimante utilise le procédé dit additif qui consiste à ajouter plusieurs tranches de matière les unes sur les autres jusqu’à obtenir l’objet souhaité. Dans cette construction, un ordinateur avec des logiciels 3D sont nécessaires pour piloter le processus.

L’artisan créé l’objet d’abord à l’ordinateur au fichier 3D avec un fichier de modélisation 3D comme google Sketchup. Certains autres logiciels seront nécessaires pour rendre l’objet accessible à la lecture et à l’impression 3D.

Selon la matière, l’imprimante adopte des techniques d’impression à savoir : La Fused Deposition Modeling (FDM) ; Au cours de l’impression, la matière à imprimer est poussée dans la buse qui le fond et projette ainsi le liquide obtenu couche par couche jusqu’à obtenir l’objet. Une autre méthode, la stéréo lithographie (SLA) ;

Qui consiste à utiliser le laser pour fondre la matière et la rendre en liquide ou si c’est de la poudre dans le cas de la céramique, à la fondre au laser dans la buse qui expulse ainsi le liquide. Le liquide durcit presque de manière instantanée pour donner la forme à ces milliers de couches qui se succèdent à la cadence pour donner naissance à l’objet. Le dernier procédé est le frittage (SLS Selective Laser Sintering) proche de la stéréo lithographie à la différence que le laser rend en poudre la matière qui est projetée sur le plateau et séchée aussitôt.

 

La finition pas toujours honorable

La technologie de nos jours permet à des imprimantes de fabriquer des objets en un temps record. Certaines de ces imprimantes livrent des objets prêts à l’emploi. D’autres ne permettent pas toujours une qualité honorable des objets à la sortie de machine et l’imprimeur devra souvent poncer ces  objets pour les rendre uniformes.

De manière générale, un enduit est nécessaire au gout de l’imprimeur pour donner les couleurs ou l’uniformisation aux objets imprimés.