Fabriquer ses propres objets avec l’imprimante 3D

Fabriquer ses propres objets ne relève plus de la science fiction. Cela a été mainte fois prouvée par l’utilisation d’un ordinateur et l’imprimante 3D arrivée nouvelle sur le marché. Avis aux intéressés !

 

Comment fabriquer ses propres objets

fonctionnnement-imprimante12L’utilisation d’une imprimante 3D à en point douter concerne un public avisé. La création d’un objet soit même est possible. Mais cela demande la maitrise de beaucoup de logiciels pilotés par un ordinateur puissant. Des logiciels comme sketchup ou blender et bien d’autres existent qu’il faut pouvoir maitriser pour arriver à façonner ses objets et les rendre accessibles à la lecture 3D.

Le site sculpteo.com permet de créer facilement des objets personnalisés. Les novices pourront se contenter de télécharger directement leurs objets à défaut de les créer eux-mêmes via internet. Une entreprise comme CKAB, spécialisée dans la création d’objet sur  internet pourra servir de fer de lance à tout intéressé de se satisfaire. Après la création, il faut passer à l’impression.

Là aussi, des solutions sont disponibles. Les intéressés pourront se tournés vers internet ou des sites proposent d’imprimer les objets de leurs clients sans trop mettre la main à la poche. Pour cela, le fichier 3D à imprimer devra être transmis avec le choix de la matière à utiliser et être livré dans les heures ou jours à suivre. Les prix des impressions au public varient d’un opérateur à un autre et selon les objets à imprimer.

Les tarifs se situent entre 10 à 50 Euros. Le groupe Top Office propose des alternatifs dans le sens de se rapprocher plus du grand public. Il a ouvert des stands à cet effet dans le but d’apporter un service personnalisé à tous.

 

Des impressions en plastique, verre, céramique et en métal

Les imprimantes abordables sont limitées par l’emploi de filament d’une seule matière en plastique de type PLA ou ABS. Cependant, les machines de dernière génération comme la Replicator 2 de Makerbot utilise une technique plus poussée leur permettant d’imprimer avec du métal, en céramique. D’une manière générale, tous les matériaux qui peuvent être fondus, peuvent être imprimés.

Pour le moment, les objets imprimés sont de taille limitée. Dans un proche avenir, les choses pourront évoluées pour donner naissance à des imprimantes de grandes envergures qui pourront imprimer d’autres matières qui s’ajouteront à ceux celles existantes déjà. D’ici là, le public pourra se satisfaire avec la disponibilité qui ne manque pas à travers le net.